Les gourmandises
Comment mange-t-on à Laatzen ?

 

Les Allemands prennent 3 à 5 repas par jour.

Le petit-déjeuner se compose, selon les goûts de chacun, de muesli avec du lait ou un yaourt, de pain blanc avec de la confiture ou du miel.

Au cours de la matinée, ils prennent un encas. A l’école, il s’agit surtout de pain (tranche de pain de campagne avec de la charcuterie ou du fromage) et/ou un fruit.

Le midi, les jeunes prennent généralement un repas chaud, soit à la cantine de l’école, soit à la maison.

Traditionnellement, le dîner se compose de pain gris ou complet avec de la charcuterie ou du fromage. Certaines familles prennent également un repas chaud le soir, selon les possibilités de restauration en journée.

L' Apfelkuchen, c'est quoi ?

 

L' Apfelkuchen est un gâteau aux pommes typiquement allemand. Pour voir la recette, c'est ici.

Qu'est-ce qu'elle mange ?

 

Il s'agit d'un "Berliner", appelé en français "boule de Berlin". C'est un beignet fourré de crème pâtissière typiquement allemand et très populaire dans le pays.

Quelles sont les spécialités de Laatzen ?

 

En Basse-Saxe, le chou vert est une spécialité. Il est servi traditionnellement après les premières gelées. Découvre la recette sur cette page.

A Laatzen, la Calenberger Pfannenschlag est aussi très consommée. C'est une saucisse de bœuf.

La recette du chou vert

 

Ingrédients pour 6 personnes

2,5 kg de chou vert (frisé)
4 oignons
50g de graisse d’oie
1 litre de bouillon de viande
2 cuillères à soupe de moutarde mi-forte
10 saucisses, dites Pinkelwürste (La Pinkelwurst se compose en majeure partie de lard, de gruau d’avoine ou d’orge, de suif de bœuf, de saindoux, d’oignons, de sel et poivre, ainsi que d’autres épices)
8 saucisses fumées
500g de lard coupé en dés
8 côtelettes de porc salées et fumées
Flocons d’avoine

Préparation

Faire fondre les oignons dans la graisse sans les laisser brunir, ajouter le chou puis le bouillon au moment où le chou se met à cuire et commence à se défaire.

Piquer les saucisses, les ajouter au chou en même temps que les lardons et laisser mijoter à feu moyen durant  environ une 1h30.

Retirer la casserole du feu et laisser reposer une nuit au frais.Réchauffer le plat le lendemain, vérifier l’assaisonnement, ajouter du poivre et de la moutarde.

Si la préparation est trop liquide, ajouter des flocons d’avoine.

Servir avec des pommes de terre et de la moutarde.

© 2018 - Ville de Grand Quevilly

  • facebook

02 35 68 93 00  /   www.grandquevilly.fr  /  Esplanade Tony Larue 76120 Grand Quevilly